View in

English

Deux physiciens du CERN tentent de relever le défi des boîtes mystère lancé par les écoles primaires

Physiciens au CERN, Mar Capeans et Tapan Nayak utiliseront-ils à bon escient leurs connaissances sur les propriétés fondamentales de la matière pour détecter ce qu’il y a à l’intérieur des boîtes ?

Mercredi, 27 octobre 2021

|

Depuis 10 ans, dans le cadre du projet Dans la peau de scientifiques, des écoles locales reçoivent d’étranges boîtes mystère fournies par le CERN. À l’instar des scientifiques qui recherchent des particules élémentaires invisibles, les élèves émettent des hypothèses, collectent des données et utilisent des éléments factuels pour déterminer le contenu des boîtes sans les ouvrir.

À l'occasion du 10e anniversaire du projet, les rôles ont été inversés. Des élèves des écoles Jean de la Fontaine (Prévessin-Moëns, France) et Cérésole (Petit-Lancy, Suisse) ont caché divers objets dans deux boîtes et ont mis au défi les scientifiques du CERN de trouver ce dont il s’agit en seulement six mois !

Dans la caverne de l’expérience ALICE, Mar Capeans (responsable du département Sites et génie civil) et Tapan Nayak (physicien expérimentateur) sont le troisième binôme à tenter de relever le défi.
D’après les notes que leur ont laissées Katy Foraz et Andre Henriques, la précédente équipe à avoir mené l’enquête, Mar et Tapan ont réalisé de nouvelles expériences. Si la caméra infrarouge n’a rien révélé, il semblerait que rapprocher un aimant à proximité de la boîte française déclenche un bip. Serait-ce un détecteur de métaux ? Dorota Grabowska et Alberto Di Meglio nous en diront plus dans le prochain épisode du Défi des écoles !

Mar et Tapan avec les boîtes mystère conçues par les écoles locales (crédit : CERN)

Consultez le site voisins.cern pour des mises à jour régulières sur le défi et suivez les progrès de l’enquête menée par la communauté du CERN.