View in

English

Un deuxième binôme de scientifiques du CERN tente de percer les mystères des boîtes conçues par les écoles primaires

Katy Foraz et Andre Henriques, ingénieurs au CERN, seront-ils suffisamment ingénieux pour étudier les boîtes sous tous les angles et trouver ce qu’il se cache à l’intérieur ?

Vendredi, 08 octobre 2021

|

Après avoir pris connaissance des notes laissées par Pippa Wells et Sabina Schadegg, le premier binôme à avoir tenté de relever le Défi des écoles, c’est au tour de Katy Foraz (chef du département Ingénierie) et d’Andre Henriques (ingénieur mécanique de l’unité HSE) de mener l’enquête dans le hall SM18 du CERN.

En juin 2021, à l'occasion du 10e anniversaire du projet Dans la peau de scientifiques, des élèves des écoles Jean de la Fontaine (Prévessin-Moëns, France) et Cérésole (Petit-Lancy, Suisse) ont caché divers objets dans deux boîtes et ont mis au défi les scientifiques du CERN de trouver ce dont il s’agit en seulement six mois !

Historiquement, depuis 2011, le projet propose aux enseignants et à leurs élèves de vivre ensemble une démarche de recherche scientifique. Les jeunes scientifiques émettent des hypothèses, collectent des données et utilisent des éléments factuels pour identifier le contenu de boîtes mystérieuses sans les ouvrir, ni les endommager. Cette année, les rôles ont été inversés.

Armés d’une balance, d’aimants et d’une lumière puissante, Katy et Andre ont réalisé diverses expériences. Ils ont même essayé de tricher avec un endoscope ! Heureusement que les élèves sont plus malins et ont pensé à bien sceller les boîtes !
Sont-ils sur la bonne voie ? Qu’en pensent Mar Capeans et Tapan Nayak ? Affaire à suivre dans le prochain épisode du Défi des écoles !
Katy et Andre examinent les boîtes mystère conçues par les écoles locales (crédit : CERN)

Consultez le site voisins.cern pour des mises à jour régulières sur le défi et suivez les progrès de l’enquête menée par la communauté du CERN.