Pollution dans le Lion - suite et fin

Une pollution aux hydrocarbures est survenue le 1er octobre 2014 dans un tronçon de la rivière Lion, situé à St-Genis-Pouilly.

Le CERN est en mesure de confirmer que l’écoulement d’hydrocarbures a été stoppé depuis le 16 octobre. Toutefois, des traces subsisteront probablement pendant encore quelques semaines dans le cours d'eau.

Tout est mis en œuvre pour éviter qu’un tel incident ne se reproduise. Les services techniques du CERN étudient actuellement les mesures envisageables à court, moyen et long terme. Dans cette optique, un détecteur d’hydrocarbures est en cours d'installation et sera opérationnel dans les prochains jours (voir photos ci-dessous). Les premières données transmises seront disponibles à la fin du mois.

Le CERN tient à renouveler ses excuses auprès des communes et riverains. L'Organisation s’engage à réparer, autant que faire se peut, les dommages causés.

 

 

 

You are here