Partage de connaissances entre le CERN et le SSC

Le 3 juin 2016, à l’occasion de la journée « CERN/SSC Technology Transfer Day », le CERN a signé avec le Swiss Space Center (SSC), ou Centre spatial suisse, un accord intitulé « De la physique des hautes énergies à l’aérospatiale – Possibilités de collaboration ». Situé sur le campus de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et disposant d’un centre à l’École polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ), le Swiss Space Center fait le lien entre, d’un côté, les institutions universitaires, les organisations de recherche et de technologie et les entreprises, et de l'autre, les missions spatiales et les applications associées. L’accord, qui s'inscrit dans la lignée des autres accords bilatéraux conclus entre le CERN et des agences spatiales nationales du monde entier, permettra à l'Organisation de bénéficier du savoir-faire du SSC dans le domaine aérospatial.

 

L’événement, organisé conjointement par le groupe Transfert de connaissances du CERN et le SSC, avait pour but de présenter une sélection de technologies et d’installations du CERN aux entreprises et aux groupes de recherche suisses spécialisés dans l’aérospatiale. L’accord vise à renforcer la relation entre le CERN et le SSC, et à faciliter la mise en œuvre d’autres projets, bilatéraux ou multilatéraux, avec des partenaires du SSC susceptibles d’être intéressés par la R&D ou par une possible exploitation commerciale des technologies du CERN. La Suisse possède une longue tradition de R&D dans l’aérospatiale, et ses instituts de recherche ont noué des liens étroits avec l’industrie de ce secteur, ce qui fait d’elle un partenaire stratégique pour le CERN.

 

Martin Steinacher, directeur des finances et des ressources humaines au CERN, a rappelé que cet accord coïncide avec la volonté de l’Organisation d’accroître le transfert de ses technologies et connaissances vers le secteur aérospatial. Le directeur du Swiss Space Center, Volker Gass, a loué les capacités techniques du CERN, particulièrement adaptées aux applications aérospatiales, et s'est félicité des liens nouvellement établis entre les deux entités.

 

« L'espace et les grandes installations de physique des particules du CERN sont des environnements extrêmement exigeants, dont les besoins technologiques se recoupent souvent », explique Enrico Chesta, coordinateur du transfert de connaissances pour le domaine aérospatial. Grégoire Bourban, directeur adjoint du SSC, ajoute : « Nous désirons nous concentrer sur le transfert de technologies vers l'industrie spatiale suisse, et sur les technologies qui pourraient être utiles à l’aérospatiale (spin-ins). »
 

La réunion d’une journée, à laquelle assistaient des représentants des 32 membres du SSC, a permis de présenter plusieurs technologies jugées dignes d’intérêt, comme un projet pilote de microtechnologie destiné à la gestion thermique de détecteurs et de systèmes spatiaux. Dans le cadre d'autres collaborations, les installations d'irradiation du CERN pourraient être utilisées pour tester du matériel destiné à aller dans l’espace. Les participants ont été invités à visiter le Centre de calcul du CERN, l'installation d'irradiation CHARM et le Centre de contrôle des opérations du Spectromètre magnétique alpha (AMS-02).

 

You are here