Plus de 3000 élèves célèbrent les femmes et filles de science!

Barbora Bruant présente le CERN aux élèves de l'École des Boudines de Meyrin

 

A l’occasion du 11 février, Journée internationale des femmes et des filles de science, le CERN organise depuis trois ans déjà des visites de femmes scientifiques et ingénieures dans les écoles locales. Cette année, un nouveau partenariat avec le Service de promotion des sciences de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et le Scienscope de l’Université de Genève (UNIGE) a permis à ce projet de prendre une nouvelle ampleur !

 

Pendant la semaine du 11 au 15 février, 150 présentations données par 57 volontaires du CERN, de l’UNIGE et de l’EPFL, ont ainsi touché plus de 3100 enfants !

 

Racontant leurs parcours, dévoilant des mystères de la science, et menant parfois de petites expériences, elles ont cherché à faire évoluer la perception des classes envers les métiers scientifiques et d’ingénierie, en se présentant comme des rôles-modèles féminins. Dans la mesure de leurs possibilités, elles ont participé à transformer des stéréotypes sexistes, permettant notamment aux jeunes filles de s’imaginer comme des chercheuses, exploratrices, innovatrices, ingénieures ou inventrices.

 

Marta Felcini décrit un détecteur de particules à l'École Bellavista 

 

« Comment devient-on chercheur ou chercheuse ? Quelle est l’utilité du CERN ? Si l’antimatière est chère, et qu’elle est émise par les bananes, alors pourquoi les bananes sont-elles bon marché ? Dormez-vous dans les tunnels ? » Se prêtant à un difficile exercice de vulgarisation de leurs recherches quotidiennes, elles ont répondu aux questions parfois farfelues, parfois très pertinentes des enfants.

 

L’an dernier, 47 volontaires s’étaient déplacées dans 108 classes de la région. Vous souhaitez participer à une prochaine édition ? Contactez l’équipe Communication locale.

You are here