Le CERN fournit du matériel de protection à la communauté locale : toute une logistique

Produire des visières de protection et du gel hydro-alcoolique au CERN au bénéfice des personnels de première ligne suppose toute une logistique.

Les visières de protection et le gel hydro-alcoolique produits par le CERN rencontrent beaucoup de succès dans la région. La production, lancée au sein du groupe Technologie des détecteurs du département Physique expérimentale, a commencé au rythme quotidien de 54 visières, pour atteindre à présent plus de 200 unités par jour, grâce à la mise en place de nouvelles lignes de production. À ce jour, plus de 1 600 visières ont été confectionnées et distribuées gratuitement. Le CERN, qui a conçu et fabriqué ces visières selon les normes applicables pour ce type de dispositif, a demandé à ses États hôtes, la Suisse et la France, de soutenir l'initiative. Le gel hydro-alcoolique produit dans les laboratoires du groupe Technologie connaît le même succès.

Si, comme on le dit, le succès engendre le succès, il entraîne également des difficultés. La nouvelle de l’initiative du CERN s'étant répandue dans la région, et à l’heure où la Suisse se prépare à assouplir ses règles de confinement, la demande augmente mais l'approvisionnement en matières premières s'avère plus difficile. Les magasins et les services logistiques du CERN réussissent néanmoins à assurer l’approvisionnement, le transport et la distribution des matériaux nécessaires aux chaînes de production de visières et de gel. Toutes les formalités douanières d'exportation de ces produits sont également réglées avec efficacité. Des entreprises locales ont aussi contribué à l'effort en faisant don de 1,4 km d'élastique et de 50 kg de PET (polytéréphtalate d'éthylène), montrant ainsi l’exemple d'une communauté qui se mobilise pour le bien de tous.

En ce qui concerne la demande, le groupe d'action « CERN against COVID-19 » est sollicité non seulement par le secteur de la santé, mais aussi par des entreprises qui se préparent à rouvrir et souhaitent le faire de manière responsable. Il existe une procédure simplifiée pour ces demandes. En France, il faut s'adresser à la sous-préfecture de Gex ; à Genève, on peut contacter le Service du médecin cantonal ou le Service du pharmacien cantonal, et dans le canton de Vaud, la Direction générale de la santé. Le CERN effectue les livraisons auprès de ces organismes, qui assurent ensuite la distribution.


Découvrez d'autres initiatives du CERN pour lutter contre la pandémie sur le site CERN against COVID-19.

You are here