950 élèves se mettent dans la peau de scientifiques

Les élèves de Saint-Sixt présentent quelques scènes de théâtre sur le métier de chercheur.

 

Le projet Dans la peau de scientifiques a une fois encore rencontré un vif succès pour son édition 2019.

Durant 3 mois, 43 enseignants et plus de 950 élèves ont essayé de découvrir le contenu de boîtes mystérieuses sans les ouvrir, à l’image des scientifiques du CERN qui cherchent des particules élémentaires invisibles. Des classes de Genève, de l’Ain et de Haute-Savoie ont conduit des investigations en procédant par hypothèses et expériences successives.

Grâce à un site web de collaboration, les classes engagées ont pu partager leurs avancées entre elles au fil de leurs investigations. Elles ont également eu l’occasion de visiter le CERN ou le Physiscope.

Certaines classes se sont finalement rencontrées à l’occasion de quatre conférences finales, organisées au Globe de la science et de l’innovation et en Haute-Savoie le lundi 8 avril 2019. Les élèves y ont présenté leurs recherches et leurs résultats sous forme de présentations orales, de scènes de théâtres, et de posters et stands d’exposition. Ils ont été invités à poser leurs questions sur le métier de chercheur.se à de vrais scientifiques du CERN.

Initié en 2011, le projet résulte d’une collaboration entre l’Université de Genève (Physiscope et LDES), le Département de l’Instruction Publique (Genève) et le Ministère de l’éducation nationale (France). Vous êtes enseignant et souhaitez participer à une future édition ? Rendez-vous sur http://voisins.cern/fr/education/dpc.

 

Les élèves de la Roseraie présentent leurs recherches sur la perte de masse de la boite

Magdalena Kowalska et Barbara Holzer ont répondu aux questions des enfants sur leur métier de chercheuse au CERN.

 

You are here